Juste la fin du monde (une déambulation, première étape)

Juste la fin du monde (une déambulation, première étape)

Théâtre Tout public Durée : 40mn

Louis s’imagine retourner dans sa famille pour annoncer sa mort prochaine, faire ses adieux. Louis voit sa sœur, sa mère, son frère et la femme de son frère tels qu’il les laissa. Il les met en scène. Il leur donne vie. Il a tous les droits. Louis nous emmène avec lui dans le théâtre, entre deux portes, dans une loge, en bord plateau et le temps se plie à sa volonté. Finalement il ne dira rien. Il les laissera dire. Ce sont eux qui feront leurs adieux. Et nous serons nombreux à écouter la parole, peu à peu, les libérer.

Pas de tristesse pas de cérémonial mais de la vie. Pas de décorum anecdotique non plus. Faire entendre Lagarce comme je l’entends quand je le lis : sa langue est vivante, « à travers mille tâtonnements » elle avance, trace tout droit, comme on parle dans la vie. On ne finit pas nos phrases, on se reprend sans cesse, la poésie est malgré soi. Tenter de la dire simplement à « toi, vous, elle, ceux là que je ne connais pas (trop tard et tant pis) ». Tenter de regarder la mort avec douceur et rire de nous reconnaître, si bien saisis.

Mise en scène: FÉLICITÉ CHATON Collaboration artistique : ANGÈLE PEYRADE Jeu interprétation : FLORENT CHEIPPE, MÉLANIE JAUNAY, XAVIER LEGRAND, CÉCILE PERICONE, ANGÈLE PEYRADE/FÉLICITÉ CHATON (en alternance) Régie générale : Frédéric PLOU

1. Evénements
2. Tarification
3. Paiement