Un Discret bijoux

Un Discret bijoux

EXPOSITION
ouverte tous les jours (sauf les dimanches) du mardi 7 au vendredi 17 janvier 2019 de 11h à 18h30.


SPECTACLE:
lundi 6 janvier à 19h suivi du vernissage et vendredi 17 janvier à 19h


Représentations scolaires mardi 14 janvier à 10h00, 11h30 et 13h30.


Public : Tout public
Durée du spectacle : 30 / 45 minutes
Tarifs spectacle : **10€ / 7€ / 3€ **
Tarifs exposition : Entrée libre


Un discret bijou est une exposition et une pièce de théâtre imaginée à partir des ateliers menés par des artistes et des adolescents en situation de handicap entre 2018 et 2019. A l’initiative de ces ateliers, l’association Orange Rouge a invité la commissaire d’exposition Marion Vasseur Raluy pour travailler ensemble autour des relations existantes entre les arts visuels, les arts vivants et le handicap. L’exposition présente un ensemble d’oeuvres réalisées collectivement par les artistes et les adolescents. S’inspirant de ces rencontres, la commissaire a écrit une pièce mettant en scène des personnages s’émancipant grâce au pouvoir de la parole dans lequel certaines oeuvres seront manipulées et animées.


Le projet Un discret bijou n’est pas tant une période de résidence qu’un temps de restitutions des ateliers menés par des artistes et des adolescents en situation de handicap pendant la saison 2019 – 2019. Cette restitution sera ouverte au public afin de découvrir les différentes formes qu’elle a pu prendre et rythmée à plusieurs occurrences d’une pièce de théâtre dans lequel certains objets des ateliers seront animés.


ORANGE ROUGE


Depuis 13 ans, Orange Rouge provoque la rencontre insolite entre des adolescents handicapés et des artistes contemporains à travers la réalisation d’une œuvre collective.
Cette expérience unique bouscule les codes artistiques et éducatifs ; elle révèle les talents et les personnalités des adolescents. Présentée au grand public lors d’une exposition, l’œuvre collective concrétise et fait rayonner l’engagement de toutes les parties prenantes : adolescents, artistes, familles, enseignants et partenaires.


En 2019, Corinne Digard, la directrice d’Orange Rouge et Marion Vasseur Ralluy, la commissaire d’exposition invitée de la saison, ont sélectionné 20 artistes qui ont travaillés avec 20 groupes de jeunes en situation de handicap ou d’échec scolaire afin de réaliser les œuvres exposées pendant deux semaines à la Nef – Manufacture d’Utopies.


CORINNE DIGARD
Corinne Digard est fondatrice et commissaire permanente d’Orange Rouge. Diplômée de l’ENSBA, elle mène d’abord une carrière d’artiste indépendante. Dès 1996, elle amorce dans son travail plastique (installations, performances) un questionnement sur le rapport à l’autre, qu’elle présente dans des expositions collectives. Elle est lauréate (prix de photo) du 43 e Salon de Montrouge. En 1994, elle crée Orange Rouge afin de promouvoir l’art contemporain. Déplaçant sa recherche personnelle sur un plan collectif, elle lance en 2006, ses premiers projets avec des artistes, des enfants en situation de handicap, des enseignants, et entame un dialogue et des contacts avec des partenaires de champs diversifiés (éducatifs, culturels, financiers).
Dans le cadre d’Orange Rouge, elle a conçu et organisé les expositions Contingences avec Cécile Bourne Farrell, présentée à la Mairie du IXe (Paris, 2010), Perplexe, à la Maison de La vache qui rit (Lons-le-Saunier, 2011) avec Joana Neves, la Polygraphie du cavalier à la galerie Nicolas Silin, (Paris, 2012), Jamais deux fois pareil, ou pas exactement avec Marie Bechetoille, présentée au 6B (Saint Denis, 2012), Tout, est ce que nous avons toujours voulu avec Estelle Nabeyrat, à l’Espace Khiasma (Les Lilas, 2014), Des mers non répertoriées avec Raphaële Jeune, à Mains d’OEuvres (Saint Ouen, 2015), Savoir faire savoir avec Anne-Lou Vicente à l’ENSAPC Ygrec (Paris, 2016), Ostranénie ! avec Anne Bonnin à l’ENSAPC Ygrec (Paris, 2017), Herbe de la Pampa avec Barbara Sirieix au Chai de Bercy et à la Fémis (Paris, 2018), Bout à bout avec Flora Katz à DOC ! (Paris, 2018), Un Discret bijou avec Marion Vasseur Raluy à Bétonsalon – Centre d’art et de recherche (Paris, 2019) et a édité et codirigé les publications en lien chaque année. Elle participe régulièrement à des rencontres, colloques autour des questions que soulève son action.


MARION VASSEUR RALUY
Marion Vasseur Raluy est curatrice indépendante et critique d’art. De 2014 à 2016, elle a co dirigé Shanaynay. Parmi ses projets en collaboration avec Ana Iwataki : Windowlicker, (Balice Hertling,Paris, 2018, avec Julie Beaufils) Art Viewer Screen (2017), Nothing Recedes like failure (Mortadelle, Arles, 2016), Beloved in the landscape (New Bretagne Belle Air, Essen, 2016), Some of my best friends are germs (Doc, Paris, 2016), Les négligences volotainres (Shanaynay, Paris, 2016. Elle est contributrice régulière pour la revue 02 et le Quotidien de l’art.


1. Evénements
2. Tarification
3. Paiement