Billetterie La Nef - Manufacture d'utopies : Réservez votre billet

Recettes Immorales et cetera - Compagnie La Girandole

Recettes Immorales et cetera - Compagnie La Girandole

  • 4 et 5 sept. 2020 à 19 h

Mise en scène : Charles Lee
Jeu interprétation : Félicie Fabre, Luciano Travaglino
Lumière : Karl Big
Costumes et accessoires : Antonin Gasq, Charles Lee, Luciano Travaglino
Production, aides et soutiens : avec le soutien de La Nef-Manufacture d’utopies, La Fontaine aux Images, L’Annexe, le Théâtre de Bligny


Théâtre
Recettes Immorales et cetera est un spectacle construit comme une recette de cuisine, digne de Top chef. Il y a un peu de tout, des ingrédients succulents, des épices et des condiments de toute sorte. C’est un spectacle fait pour les gourmets, avec grande ou petite faim, et comme dans les bons restaurants, il y en a pour tous les goûts.


Autour d’une table, et pourquoi pas, d’un lit nuptiale imaginaire, on partage, non pas le pain et le vin mais les mets somptueux qui nourrissent l’âme et l’esprit. Dans un tourbillon d’aliments et de mots Félicie, la chef de cuisine, nous concocte un menu savoureux. Entre conseils éclairés pour la conduite à tenir autour d’une table et les petites astuces pour bien figurer face aux convives, Félicie nous amène dans les secrets intimes de la femme parfaite qui sait recevoir. Les recettes défilent, pas comme sur un écran télé ou sur une devanture de fast-food, mais dans l’imaginaire du public qui savoure avec gourmandise la nourriture de ce repas irréel.
Luciano, le marmiton, se donne de la peine autour d’un faitout qui dévore les aliments comme un iguane affamé. Restera t-il quelques restes ?


PLUS D'INFOS
http://la-nef.org/creations/residences/recettes-immorales-et-cetera
https://www.girandole.fr/


Toxic

Toxic

  • Mer. 4 nov. à 11 h + autres dates

Spectacle de marionnette et texte d’auteur
Au sein d’une immense toile, une femme seule se fabrique un alter-ego,
qui la regarde comme elle voudrait qu’on la regarde, qui lui parle comme elle voudrait qu’on lui parle. Enfin ! Mais jusqu’à quand ?


Toxic, c’est une plongée tendre et cruelle au cœur du mythe de la “grande dévoration”. Celle que l’on trouve dans les contes de fées ou dans les jeux aigres-doux de l’enfance, quand on joue à se croquer! Comment se nourrir de l’autre sans le dévorer ou se faire manger ?


La jubilation du jeu de la comédienne, le trouble et la démesure de la marionnette, nous entraînent dans cet univers fantastique pour explorer les tréfonds des relations humaines, notre dépendance aux êtres aimés, et la peur de l’abandon.


Catherine Verlaguet, récompensée à de nombreuses reprises, offre à Alexandra-Shiva Melis un texte teinté d’humour et de folie pour aborder un sujet fort, qui fait écho aux questionnements des enfant dès 8 ans, âge des premières réflexions sur le monde et sur soi. Cette proposition décalée et insolite séduira les plus jeunes comme les adultes.


Mise en scène et interprétation : Alexandra-Shiva Mélis
Texte et dramaturgie : Catherine Verlaguet
Mise en scène et direction d’acteur : Guillaume Servely
Scénographie et marionnettes : Maïte Martin, Alexandra-Shiva Mélis, assistées de Pierre Dupont
Construction scénographie : Lever le rideau
Création lumière : Martial Anton
Création sonore : Victor Roux
Conseil manipulation : Pascale Blaison
Chargée de production : Laury Colombet


Mercredi 4 novembre 2020 à 11h, jeudi 5 et vendredi 6 novembre à 11h et 19h
Tout public à partir de 8 ans
Durée : 55 minutes
Tarifs : 10€ / 7€ / 3€


PLUS D'INFOS / http://la-nef.org/creations/residences/toxic


LA PLUIE

LA PLUIE

  • Ven. 27 nov. 2020 à 19 h + autres dates
  • La Nef - Manufacture d'utopies - Pantin

Hanna, une vieille femme, se souvient. Du champ désert. Du train qui s’arrêtait. De ces longues files de gens qui défilaient devant elle. De tous ces objets confiés avant de monter dans le train et jamais récupérés. De tous ceux-là, jamais revenus. D’un petit garçon et de la pluie...
Mais qui est donc cette femme qui toujours attend et accepte de tout recevoir ?
Ce n’est tout de même pas une vie de prendre toutes ces affaires et de les trier comme ça pour les sauver de l'oubli? Et puis d’où vient-elle? Quelle langue parle-t-elle ?
Elle nous dit juste qu’à force de tout accumuler, elle s’exile hors de chez elle, se met hors d’elle-même et se déporte pour mieux encore accueillir. Avec un petit fagot de bois et des cendres, ce petit bout de femme pourra incarner avec une sérieuse légèreté la dernière luciole, qui continuera à briller dans la plus noire des nuits de l'âme humaine!


Texte : Daniel Keene
Mise en scène : Jean-Louis Heckel
Avec : Marie-Pascale Grenier
Accordéon : Gabriel Levasseur
Création lumière : Philippe Sazerat
Vidéo : Muriel Habrard
Traduction : Séverine Magois (éditions Théâtrales)
Soutiens : La Spedidam
LA SPEDIDAM est une société de perception et de distribution qui gère les droits des artistes interprètes en matière d’enregistrement, de diffusion et de réutilisation des prestations enregistrées.