Billetterie La Nef - Manufacture d'utopies : Réservez votre billet

Rouge Rouges

Rouge Rouges

  • Dim. 23 déc. de 18 h à 19 h 15
  • La Nef - Manufacture d'utopies - Pantin

Théâtre - marionnette Tout public à partir de 14 ans Durée : 1h15

« Eteins la lumière », dit Staline à l’infirmière, au chevet de Lénine ; « Il a dit non » répond-elle. A moins que ce ne soit les deux comédiens, Félicie et Luciano, qui derrière leur chariot, n’aient prononcé ces mots. Marionnettes, masques doubles et échos, ils endossent tour à tour leurs rôles puis d’autres, ils sont eux-mêmes et l’âme des « autres ». Ils sont là, et ailleurs. Comment les espaces et les personnages se superposent-ils ? Qui tirent les fils ? Ne sont-ils vraiment que deux ? C’est par les traces des rideaux rouges que l’on s’engage pour l’acte théâtral, et que l’acte théâtral s’engage pour l’humain.

Il s’agira de traverser les temps et les espaces. De tirer un fil rouge entre les lieux et les époques où l’engagement poétique et politique résonne. Deux comédiens itinérants évolueront comme l’image du duo et du duel, comme l’image de tous les personnages. Il y aura une troisième interprète comme l’ombre, l’âme et manipulatrice de leurs jeux. Mais est-ce vraiment un jeu ? Ce sera une quête, de toute évidence ! Il s’agira d’avancer et de s’arrêter. « On éteint la lumière ou, on la laisse allumée ? » Il s’agira de traverser les lignes et les mots rouges : le rouge mouvement vie sang larme guerre arme croyance révolution amours aube. Le rouge du jour qui finit. Le rouge du jour qui commence. Combien y a-t-il de nuances de rouges ?

Mise en scène: Fanny Travaglino / Luciano Travaglino Jeu interprétation : Félicie Fabre / Sarah Lascar / Luciano Travaglino Scénographie et décor : Sarah Lascar et Luciano Travaglino Lumière : Karl Big Costumes : Julienne Paul Collaboration artistique : Jean-Louis Heckel

Coproduction : Compagnie La Girandole, Théâtre Jean-Vilar de Vitry-sur-Seine, Théâtre Antoine-Vitez d’Ivry-sur-Seine, Compagnie EAU. ID. A

Le doux, le caché, le ravissement / PUCE MUSE

Le doux, le caché, le ravissement / PUCE MUSE

  • Jeu. 10 janv. à 14 h + autres dates
  • La Nef - Manufacture d'utopies - Pantin

Les jeudis 10 et 17 janvier 2019 spectacle à 14h Les vendredis 11 et 18 janvier 2019 spectacle à 11h et à 19h Les samedis 12 et 19 janvier 2019 parcours interactif à partir de 17h, spectacle à 19h Tout public Durée : 1h

Le doux, le caché, le ravissement est une exploration poétique autour de la main ; un questionnement sur l’intelligence du bout des doigts et sur le temps de l’instant. Installé dans des transats vibrants au cœur d’un dispositif sonore et visuel immersif, le public est invité à s’abandonner à une expérience sensorielle inédite.

La main figure parmi les premiers signes que l’homme a laissé de lui même. 35 mille ans avant notre ère, déjà, des hommes laissèrent l’empreinte de leurs mains sur les parois d’une grotte, quelque part dans les Pyrénées. La main n’est-elle pas ce par quoi l’Homme touche, saisit et façonne le monde ? Sans l’usage de ses mains serait-il seulement devenu Homme ?

Serge De Laubier, compositeur et inventeur du méta-instrument, nous livre à travers ce concert immersif la quatrième et dernière version de son instrument numérique. Allongé sur un transat, le spectateur vit une expérience singulière où l’image et le son sont intimement mêlés. Les textes interprétés par Cyrille Bosc deviennent une matière qui se mélange au son, à la musique et à l’image. Il s’agit de ne pas dissocier le sens et le sensible. Les cinq doigts de la main et les cinq sens sont sollicités pour nous emmener dans un voyage qui nous transporte au-delà de notre perception fragmentaire.